Pourquoi allaiter ?

On le sait, grâce aux laboratoires et à la science, les femmes ne sont plus forcées d’allaiter si elles ne le désirent pas. Alors pourquoi faudrait-il allaiter et supporter seul la charge de nourrir le bébé ? En réalité, les avantages de l’allaitement sont multiples. L’allaitement crée un lien privilégié entre la mère et l’enfant, il permet d’économiser des centaines d’euros et permet à l’enfant de manger tout ce dont il a besoin. Le lait maternel est le meilleur aliment que votre bébé peut manger durant les six premiers mois de sa vie, c’est pourquoi les mères sont incitées à allaiter leur bébé si elles le peuvent.

Si vous voulez connaître tous les bienfaits de l’allaitement et ce que cela apporte au bébé comme à la maman, vous êtes au bon endroit. C’est dans cette rubrique que vous trouverez toutes les raisons qui peuvent vous inciter à allaiter si vous le désirez. Bien entendu, ne culpabilisez pas si vous ne pouvez pas le faire, ou si vous ne le désirez pas, chaque femme est libre de nourrir son enfant comme bon lui semble, dans le respect de ce dernier et de ses besoins nutritionnels.

Ces articles peuvent également vous être utiles si vous n’avez pas encore pris de décision. Si vous et votre conjoint hésitez entre un allaitement intégral ou mixte, c’est l’occasion de se renseigner plus en profondeur et de prendre un choix éclairé, en toute connaissance de cause. Ainsi, tout se déroulera au mieux pour votre famille. Car le bonheur et l’épanouissement du bébé ne peut pas se faire si vous et votre conjoint ne l’êtes pas non plus.

Chaque futur parent veut ce qu’il y a de mieux pour son enfant à naître. La question de l’allaitement exclusif, mixte ou du biberon se pose forcément durant la grossesse. Chez certaines femmes, l’envie d’allaiter est présente, d’autres en revanche en sont moins sûres. Une mère n’est pas forcée d’allaiter si elle n’en a pas envie, mais sachez que l’allaitement est bénéfique, pour la mère et pour le bébé. D’ailleurs, en 25 ans, l’allaitement en France a augmenté de 21 %, une hausse considérable des mamans qui apprécient donner le sein.

Les avantages de l’allaitement sur la santé

Les bienfaits de l’allaitement sont nombreux, que cela soit pour la santé de la maman ou pour celle du bébé. Même si c’est une période fatigante, où vous êtes seule à gérer l’alimentation de bébé, vous ne regretterez pas d’avoir pris cette décision.

Une meilleure immunité pour les bébés allaités

Le lait maternel est composé de tous les nutriments dont un enfant a besoin. Il faut savoir que le lait s’adapte en fonction des besoins de l’enfant. Par exemple, si votre enfant est en manque de certains nutriments, la composition de votre lait se modifiera pour que votre enfant puisse avoir tout ce dont il a besoin. C’est également le cas lorsque le bébé grandit, et que les besoins nutritionnels ne sont plus les mêmes.

Comme le lait est spécialement conçu pour votre enfant, il renforce ses défenses. En effet, le lait maternel est idéal pour lutter contre les bactéries, les infections et les différents virus que les bébés peuvent attraper. Ce sont les anticorps de la maman qui se transmettent directement lors de la tétée. Ainsi tout ce que la maman peut donner de bon à son bébé, elle le transmet par le sein.

Le lait maternel permet par ailleurs de réduire le risque de contagion de certaines maladies que les enfants ont l’habitude d’attraper comme la varicelle. Des études plus récentes ont même démontré que les bébés, lorsqu’ils sont allaités, ont moins de chances d’attraper des maladies virales comme la Covid-19.

Un lien unique qui se crée

Un enfant allaité, crée un lien particulier avec sa mère dès les premiers jours. En effet, le fait d’être contre sa peau et d’être tenu dans les bras lui donne un sentiment de sécurité inégalé. Les retombées émotionnelles sont très importantes pour le bébé, mais également pour la mère. L’allaitement aide les bébés à développer leur proximité avec leur maman. Ne craignez pas que le père n’ait pas sa place. Il peut participer à toutes les autres missions qu’un parent se doit de remplir pour le développement du nourrisson, comme les soins, les bains, les jeux, etc.

Une perte de poids plus rapide pour les mères

Allaiter aide les femmes à retrouver plus rapidement le poids qu’elle avait avant la grossesse. Il y a deux raisons principales à cela. La première, c’est que la mère est obligée d’adapter son alimentation pour que le bébé puisse profiter de tous les bienfaits de son lait. Cela veut dire pas d’alcool, des aliments peu gras, une alimentation riche en fruits et en légumes et des protéines et des matières grasses en quantité raisonnable. Lorsque les mères n’allaitent pas, elles n’ont pas besoin de prendre toutes ces dispositions, et sont donc plus rapidement tentées par un petit apéritif ou des aliments sucrés et gras.

La seconde raison, c’est qu’allaiter et très fatigant pour le corps de la femme. À chaque tétée, une grande quantité d’énergie est nécessaire. Le corps brûle des calories pour pouvoir nourrir votre bébé puis engendrer une nouvelle montée de lait pour les tétées suivantes. On estime qu’une femme peut perdre jusqu’à un kilo par mois, grâce à l’allaitement.

En revanche, ce n’est pas une formule miracle, si vous avez un mode de vie peu équilibré, une mauvaise nutrition, et que vous ne pratiquez aucun sport, il est fort possible que vous ne perdiez pas vos kilos aussi rapidement. C’est également le cas si vous avez pris beaucoup plus de poids que nécessaire durant votre grossesse.

Un contraceptif naturel

Allaiter un bébé retarde le retour de couche. Le retour de couche, c’est quand la maman a de nouveau ses menstruations. Attention, on parle ici de vraies règles et non des saignements de l’accouchement, dus à la naissance du bébé. Normalement, tant que la mère n’a pas ses règles, c’est qu’elle n’ovule pas, et donc qu’elle ne peut pas faire de bébé. Il y a environ 1 % de risque qu’une femme qui nourrit exclusivement son bébé au lait maternel tombe enceinte.

Si en revanche, vous produisez peu de lait, ou que vous pratiquez l’allaitement mixte, il est fort possible que vous ovuliez, sans avoir vos règles. Il sera conseillé de choisir une méthode contraceptive pour s’assurer de ne pas retomber enceinte, si vous avez fait le choix de ne pas refaire de bébés tout de suite.

Les avantages de l’allaitement sur l’organisation

Sans parler que de la santé et du développement de votre fœtus, l’allaitement est idéal pour l’organisation. Une fois que vous avez trouvé votre rythme, vous verrez que la tétée est beaucoup plus simple que de donner le biberon.

De grandes économies à la clé

Quand on décide de ne pas allaiter, on doit acheter tout ce qu’il faut pour nourrir le bébé :

  • lait en poudre premier âge
  • Eau en bouteille
  • Stérilisateur
  • Biberons et tétines

Les dépenses sont élevées, un bébé nourri au lait artificiel premier âge coûtera près de 100 euros de plus par mois qu’un bébé allaité. Un pot de lait en poudre se consomme en une semaine maximum et coûte aux alentours de 20 euros en France. Si votre bébé a des problèmes de régurgitations ou qu’il est allergique aux marques classiques, il faudra acheter le lait en poudre en pharmacie et les tarifs seront encore plus élevés. L’allaitement est donc une grande source d’économie.

Un gain de temps considérable

Préparer un biberon, doser les cuillères de poudre, le faire chauffer et ensuite nourrir son bébé prend du temps. C’est encore plus long si votre bébé meurt de faim et que vous l’entendez hurler. La nuit, vous devez vous lever, élaborer ce qu’il faut ou prendre le temps de le faire en avance. Si vous allaitez votre bébé, vous aurez seulement besoin de lui tendre le sein pour le nourrir. Il suffira d’installer un lit de cododo et vous n’aurez même pas besoin d’ouvrir les deux yeux.

Et, comme la nature est bien faite, vous verrez que vos seins seront toujours pleins au moment où votre bébé le réclame. Allaiter est également une source de stress en moins. En effet, si vous conservez mal le lait artificiel, ou que vous avez oublié d’en acheter, vous serez obligé de vous rendre en magasin pour en acheter de toute urgence. Problème qui n’arrivera jamais si vous allaitez.

Possibilité de faire participer le papa grâce au tire-lait

Le tire-lait, c’est la solution idéale si vous refusez d’être seule à avoir la responsabilité de l’alimentation de bébé. Grâce à lui, le papa peut nourrir bébé, au même titre que si vous utilisez du lait en poudre. C’est par ailleurs idéal dans le cas où vous reprenez le travail et que vous désirez continuer d’allaiter. Le tire-lait est l’outil idéal pour l’allaitement prolongé. Pour information, l’OMS conseille d’allaiter votre nourrisson pendant deux ans si possible.
Le tire-lait est un appareil qui aspire le lait maternel, pour le mettre directement dans un biberon. Se servir d’un tire-lait est également très utile si vous désirez sevrer votre bébé. Il pourra apprendre à boire au biberon, mais profitera encore de tous les bienfaits du lait maternel. Nul besoin d’acheter l’appareil, il est possible de le louer en France, pour une longue période, puis de le restituer quand vous arrêterez l’allaitement.

Retour haut de page